« Nous ne nous tairons pas, nous sommes votre mauvaise conscience.

La Rose Blanche ne vous laissera aucun repit. »

Munich, 1943, Hitler perpétue des massacres de populations et mène une guerre dévastatrice à travers l'Europe. Un groupe d'étudiants, témoin de ces horreurs et ne souhaitant plus se voiler la face, forme un mouvement de résistance : La Rose Blanche.

Ils appellent à la chute du IIIème Reich de manière pacifique à coup de tracts et de slogans antinazis. Ils couvrent les murs de "A bas Hitler" et invitent la jeunesse allemande à se mobiliser.

Le 18 février, Sophie Scholl et son Frère Hans - qui font partie du noyau dur du mouvement - sont aperçus par le concierge de l'université de Munich en train de jeter des centaines de tracts du haut du deuxième étage donnant sur le hall. Ils sont immédiatement arrêtés par la Gestapo. 

Durant les jours suivants, Sophie Scholl subit un interrogatoire mené par l'agent de la Gestapo Robert Mohr : un véritable duel psychologique va s'engager... Sophie ne baisse jamais la garde. Elle revit dans sa cellule tous les moments importants de sa vie et de la prise de conscience qui l'ont conduit ici. Après une parodie de procès, le sort de Sophie est scellé... Ces derniers jours face à elle-même, à ses engagements et à Dieu seront la revendication de tout ce qu'elle est.

"Une histoire authentique méconnue, un portrait bouleversant d'une héroïne qui s'est élevée contre la tyrannie apocalyptique."

On voulait raconter cette histoire parce qu’elle parle de la jeunesse et de son désir de liberté. Une jeunesse qui prend en main son destin et décide de lutter contre le totalitarisme.

Une  jeunesse allemande qui trouve écho dans toutes les jeunesses du monde qui se battent pour arracher leur liberté.

Des jeunes femmes et des jeunes hommes n’exigeant qu’un droit élémentaire : celui de vivre, librement, dans un monde qui soit humain.

Leur vraie grandeur est certainement dans cet obscur combat où quelques individus, mettant leur vie en jeu, défendent, absolument seuls, une cause autour d’eux méprisée par les mêmes personnes qui, dans le même instant, acclament en place publique un tyran, qui sous le couvert de la misère ambiante ne promet qu’une gloire honteuse et fallacieuse.

 

Et puis on voulait parler plus particulièrement de Sophie Scholl et de sa grandeur d’âme, parce qu’elle nous touche infiniment : elle réchauffe nos cœur, elle nous bouleverse viscéralement, elle nous arrache des larmes de désespoir et de bonheur à la fois.

Avec :

Florie Sorel                    et         Jimmy Daumas

Spectacle et Mise en Scène : Romuald Borys

En partenariat avec : Le Département de Lot et Garonne & La Tannerie à Agen

© 2023 by THEATER COMPANY. Proudly created with Wix.com
 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now